Le blog !

Vignette de Comment bien mémoriser ?

Comment bien mémoriser ?

Cet article écrit par Claúdia Eusébio a été illustré par Delphine Vandezande.
Delphine est d'origine belge et a participé aux Championnats du monde de mind mapping en décembre 2019 en Chine à Pékin. Elle a également suivi mes formations en mind mapping et sketchnoting.
Cette fois je vais vous parler de la façon dont votre mémoire intègre vos apprentissages.

Vos mémoires sont acquises par connexion
, par lien. La vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher et le goût, tous nos sens sont utilisés pour apprendre et expérimenter. Toutes les sensations du corps entrent également dans ce processus.
Les souvenirs du corps sont associés à nos sensations internes. 

Il existe deux types d’associations : l’association physique et l’association par les sens. 
Le mouvement de l’apprentissage se fait aussi bien de l’intérieur vers l’extérieur que de l’extérieur vers l’intérieur. En effet, les informations que vous allez enregistrer, vous voudrez les restituez à un moment où à un autre. Et cela concerne aussi bien les mémoires du corps que les mémoires qui proviennent de nos souvenirs.

L’apprentissage est optimal lorsque vous utilisez plusieurs de vos sens à la fois. Par exemple, associé l’olfactif et le kinesthésique dans un apprentissage vous permettra de mieux enregistrer l’expérience. 
Vignette de Comment utiliser le mind mapping ?

Comment utiliser le mind mapping ?

Dans cet article je vous propose que l'on voie ensemble les deux principaux domaines d'applications du mind mapping.
Le mind mapping est un outil de pensée visuelle. Un mind map est construit à partir de mots (sous forme de mots clés) et d'éléments graphiques (des branches, des pictogrammes, etc...) pour gérer de l'information.
Commençons par faire la différence entre les informations entrantes et les informations sortantes.
Vignette de Les défis des éducateurs du 21ème siècle

Les défis des éducateurs du 21ème siècle

Le plus grand défi des éducateurs (parents, professeurs, etc.) en ce 21ème siècle est de créer un environnement résonnant et riche pour favoriser le processus d’apprentissage. Que le cadre dans lequel se déroule la transmission du savoir soit le plus sain, apaisé et compatible possible avec le cerveau de l’apprenant.

Les pièges à éviter !

Flux RSS des commentaires
Flux RSS des pages