Posez-moi vos questions !

le-circuit-neuronal-de-la-peur

Manger plus lentement ? Votre cerveau dit oui !

Manger plus lentement pour votre cerveau
Manger plus lentement pour votre cerveau
Cyril Maitre
Saviez-vous que votre cerveau a besoin de vingt minutes pour se rendre compte que votre corps est rassasié ? La qualité des aliments n’est pas le seul paramètre à prendre en compte lorsque vous vous nourrissez. Le « Quand ? » et le « Comment ? » ont une place tout aussi importante. Vous vous débattez dans votre relation à l’alimentation ? Vous souhaitez retrouver le plaisir et la pleine conscience de vos expériences gastronomiques ? Voici mon conseil pratique : Ranger fourchettes, couteaux et cuillères, et tester les baguettes ! 

Les baguettes magiques…

Des baguettes magiques pour manger
Des baguettes magiques pour manger
Cyril Maitre
Manger avec des baguettes, voilà un usage courant dans les pays d’Extrême-Orient comme la Chine, le Vietnam, le Japon ou encore la Corée. Ce qui m’amène à dire qu’environ un tiers de la population mondiale utilise des baguettes pendant ses repas ! Cette manière élégante de manger vous permet de mieux apprécier les aliments. Elle vous invite à prendre votre temps pour déguster ce que vous déposez sous votre palais. Vous allez manger plus lentement. Mais sachez que le temps que vous « perdrez » à manger sera autant de plaisir de l’instant que vous gagnerez. Et nous allons voir que les bénéfices de cette méthode vont bien au-delà. 

… et leurs effets sur votre santé

La médecine chinoise considère que la manipulation des baguettes pour manger va influencer positivement votre santé physique. La main (paume et doigts) possède une quarantaine de points vitaux (ou points d’acupuncture). Manger avec des baguettes va vous permettre de stimuler des points différents de ceux que vous sollicitez avec des couverts traditionnels. Et surtout en plus grand nombre. 
Chez les enfants, la manipulation régulière de baguettes améliore la préhension fine. De plus cela développe le quotient intellectuel et la capacité à opérer des processus abstraits. Les investigations scientifiques sur ce sujet mettent en évidence l’activation et le développement de certaines parties de votre cerveau lorsque vous utilisez vos doigts. Utilisez des baguettes, c’est faire fonctionner une trentaine d’articulations et une cinquantaine de muscles. Un bel exercice non ?
Les effets positifs des baguettes pour manger
Les effets positifs des baguettes pour manger
Cyril Maitre
Manger plus longtemps fait également travailler plus intensément vos nerfs crâniens. Partons du principe que vous mangez en une demi-heure, trois fois par jour. Avec cette pratique vous allez multiplier par trois le temps de sollicitation de toutes ces zones.
Les enfants qui utilisent des baguettes sont plus disposés à développer leur ingéniosité. Leur pensée est plus vive, plus rapide. Leur corps est sain et sa flexibilité en est renforcée. Et vous pouvez leur faire tester dès trois ans.
La coordination œil <=> main est aussi impactée favorablement par l’utilisation des baguettes. Vous constaterez aussi un effet positif sur votre confiance en vous et votre pleine conscience du moment présent. S’asseoir et se concentrer avec grâce sur ce que l'on mange. Voilà une habilité que chacun peut développer et perfectionner. Soyez conscient de ce que vous mangez. De comment vous le mangez. Et de comment vous ressentez l’écho de cette expérience dans votre corps.
Des études cliniques portant sur des enfants et des personnes présentant des désordres cognitifs démontrent qu’il est possible de trouver un équilibre par ce biais. Il est même possible de développer des zones du cerveau ayant un rôle fondamental dans la qualité de vie.

3 raisons de devenir le (la) meilleur(e) ami(e) de vos baguettes

3 raisons de devenir le (la) meilleur(e) ami(e) de vos baguettes
3 raisons de devenir le (la) meilleur(e) ami(e) de vos baguettes
Cyril Maitre

1) Développez votre créativité

Les experts indiquent que vous pouvez solliciter et développer l’hémisphère droit de votre cerveau en vous servant de votre main gauche. Cet hémisphère est étroitement lié à nos fonctions créatives. Et vous allez pouvoir le faire en utilisant des baguettes pendant vos repas.

2) Enrichissez votre intelligence cristalline

 Des investigations montrent que les enfants qui utilisent des baguettes bénéficient d’une augmentation de 1.9 % de leur corps calleux. Le corps calleux est la commissure transversale entre les deux hémisphères du cerveau. C’est la partie qui les connecte l’un à l’autre. Ainsi l’utilisation de baguettes est préconisée chez les enfants  ayant des problèmes cognitifs, déficit d’attention, hyper activité ou encore dyslexie. 

3) Ouvrez votre esprit

Daniel Casasanto de l’université de Stanford a mené une étude sur l’importance du rôle de la main. L’étude porte sur l’utilisation de différents objets et a mis en avant les nombreuses zones du cerveau qui s’activaient lors de l’utilisation des baguettes.
Maintenant que vous savez tout cela il ne vous reste plus qu’à ouvrir les tiroirs de vos cuisines. Sortez-en le précieux sésame et exercez-vous ! Expérimentez. Constatez les effets bénéfiques et partagez ensuite auprès de vos proches. Vous allez régaler votre ventre et votre cerveau en même temps ! 
Amusez-vous bien à tester tout cela, toujours en pleine conscience.
Une question ? un commentaire ?
Une question ? un commentaire ?
Cyril Maitre

Ces pages peuvent vous intéresser :

ZTD 9ème Habitude: Mettez En Place Des Routines

Cet article est la suite d'une série consacrée à la méthode productivité ZEN TO DONE.Si vous ne l'avez pas encore lu, je vous encourage à aller voir cet article "comment …

Mind Map 25: Une Leçon de Neuroscience.

Au mois de Juin dernier, j'ai eu la chance de participer à la formation de l'école française de l'heuristique pour me faire certifier à l'enseignement du mind mapping. A …

Vos réactions (4)

Bonjour,
Pourriez-vous mentionnez vos sources ? "Des études cliniques ..." les quelles ? "Les experts..." qui ? "des investigations ..." lesquelles.
Merci.
Isabelle

par Isabelle . , il y a 4 mois

Bonjour Isabelle merci de votre commentaire .
En annexe quelques articles , investigations et livres sur le thème pour aller plus loin. Et je vous invite a tester aussi.
Un article de Koncha Pins - cdn.imf.com/c/c2457/1/LA-DIETA-DE-LOS-PALILLOS-INFLUYE-POSITIVAMENTE-por-Koncha-Pins--Pey-Ph-D.pdf
« NCBI », « The impact of eating methods on eating rate and glycemic response in healthy adults.« ,
journals.plos.org/plosone/article/file?id=10.1371/journal.pone.0036036&type=printable - Daniel Casasanto
Otsuka R, Tamakoshi K, Yatsuya H, Murata C, Sekiya A, Wada K, Zhang HM, Matsushita K, Sugiura K, Takefuji S. et al. Eating fast leads to obesity: findings based on self-administered questionnaires among middle-aged Japanese men and women. J Epidemiol. 2006;16(3):117–124
www.health.harvard.edu/staying-healthy/mindful-eating
Use of chopsticks in Chinese children- March 2002Child Care Health and Development 28(2):157-61, -Virginia CN Wong et Wilfred H S Wong, SourcePubMed
Interactive training chopsticks to improve fine motor skills - Daniel Saakes, Korea Advanced Institute of Science and Technology Daejeon, South Korea
Teaching children with disabilities in inclusive settings - Collectivité auteur :UNESCO Office Bangkok and Regional Bureau for Education in Asia and the Pacific [864]

par Claudia Eusebio , il y a 4 mois

Intéressant! essayez avec la main c'est pas mal non plus ;)

par Dhaouia . , il y a 4 mois

Bonne idée Dhaouia.
Pas sûr qu'on mange plus doucement mais en tout il y a moyen de bien s'amuser ;-)

par Cyril , il y a 4 mois

par Visiteur , il y a 4 mois

Bonjour, J'ai personnellement le besoin de manger lentement pour ne pas subir de troubles digestifs et de maux intestinaux parfois très douloureux.... Une période de stress ou trop peu de temps pour manger et c'est la cata... Je suis convaincue par l'idée, j'essai dès demain d'ailleurs!

par Cathy , il y a 4 mois

Merci Cathy de votre commentaire .

par Claudia Eusebio , il y a 4 mois

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Posez-moi vos questions !

le-circuit-neuronal-de-la-peur