Posez-moi vos questions !

Les neurones miroirs

Les neurones miroirs par Claúdia Eusébio
Les neurones miroirs par Claúdia Eusébio
Cyril Maitre
Quand vous ressentez quelque chose, quand vous apprenez ou quand vous marchez, votre esprit est actif et alerte. Il participe non seulement à ce qui se passe en vous mais aussi à ce qui se passe chez les autres.
Vous n’êtes pas forcément pleinement conscients des interactions en jeu dans ce processus, mais vous le saurez beaucoup plus après avoir lu cet article !

Réalités et reflets

Lorsque vous étudiez l’art ou bien lisez la poésie et la philosophie, vous pouvez comprendre que l’être humain a la capacité de transmettre ce que ses contemporains ressentent ou pensent.
Neurones miroirs et compréhension du cerveau
Neurones miroirs et compréhension du cerveau
Cyril Maitre
Les esprits se connectent en miroir. La psychologie sociale le prouve.
Mais la découverte des neurones miroirs va encore au-delà !
Cette révélation a été un pas de géant dans la manière dont les scientifiques définissent l’architecture du cerveau. La structure du cerveau était jusqu’à présent divisée en différentes fonctions et domaines de compétences. 
Telle zone pour le contrôle moteur, telle autre pour la vision, celle-ci pour la diction, celle-là pour la réflexion, et ainsi de suite… Mais il s’avère que les neurones qui s’activent lorsque vous êtes en mouvement peuvent être les mêmes que ceux actifs lorsque vous êtes immobile, ou immobilisé.
Prenez une scène de violence ou d’injustice que vous visionnez dans les médias par exemple. Vous êtes bien conscient qu’elle se produit à des milliers de kilomètres de distance. Mais à travers les neurones miroirs, cette scène affecte déjà votre cerveau.

Comment comprendre ce phénomène ?

Pourquoi, lors de scènes violentes, éprouvez-vous parfois une réaction physique semblable à la douleur de la victime ? Pourquoi ceux que vous aimez le plus sont parfois aussi la source de votre plus grande souffrance ? Comment pouvez-vous ressentir ce genre de sensations à des kilomètres de distance ?
La réponse est liée aux neurones miroirs qui permettent au cerveau de refléter les sensations et les émotions que vous percevez chez les autres. Presque comme si elles étaient les vôtres. Allant jusqu’à vous donner des frissons ou cette fameuse « chair de poule ».
Nous sommes connectés à l’émotion transmise par l'autre
Nous sommes connectés à l’émotion transmise par l'autre
Cyril Maitre
Comment expliquer que vous êtes capable de vous enthousiasmez lorsque vous voyez une scène drôle ou émouvante au cinéma, ou bien un match de foot. Pourquoi pouvez-vous pleurer lorsque vous voyez une scène de film triste alors même que vous savez que ce sont des acteurs qui jouent et que la scène n’est pas réelle ?
La réponse est que nous sommes connectés à l’émotion transmise dans ces moments. C’est la raison pour laquelle ils sont dénommés neurones miroirs. Car lorsque vous regardez quelqu’un faire une chose, c’est comme si vous observiez votre propre action reflétée. Comme dans un miroir ! Vous êtes donc le miroir des autres. C’est ce qui est appelé le mécanisme spéculaire. Et il est fondamental dans le processus d’apprentissage.

Effets sur l’apprentissage et la créativité

Les neurones miroirs jouent un rôle de premier ordre dans la transmission d’informations
Les neurones miroirs jouent un rôle de premier ordre dans la transmission d’informations
Cyril Maitre
À chaque action que vous voyez réalisée par une tierce personne, vous vous y connectez. Qu’il s’agisse d’un acte, d’une pensée, ou d’un sentiment. Grâce à cette connexion de neurones miroirs vous pouvez accéder à l’état mental qui vous amène à agir. Un état mental sous-jacent à l’action effectuée.
Par exemple, si un élève est triste, vous vous connecterez à son sentiment de tristesse. Dans cette position, vous pourrez comprendre quel est son état mental afin de l’accompagner au mieux.
Sans ces précieux neurones miroirs il n’y aurait pas de livre, pas de match de foot, pas de théâtre. Sans les neurones miroirs les émotions ne pourraient pas devenir contagieuses. Elles ne pourraient pas vous touchez. Ou même parfois éveillez certains de vos propres souvenirs en lien avec ce que vous regardez, entendez ou lisez.
Les neurones miroirs jouent un rôle de premier ordre dans la transmission d’informations, que celles-ci soient d’ordre artistique ou pédagogique.

Toujours actifs !

Comme beaucoup vous passez sans doute beaucoup de temps à essayer de comprendre les émotions des autres. Vous les capturez. Vous les digérez. Vous essayez de les décrypter. Lorsque que vos ne les comprenez pas ou qu’elles ne sont pas supportables, alors vous souffrez.
C’est l’une des raisons pour lesquelles les neurones miroirs ne se reposent jamais. Ils interprètent même les plus gentils gestes de façon automatique. Ils vous informent de tous les micro-gestes à connaître. Par leurs analyses, ils sont capables de prédire ce que l’autre va faire. Prédire en termes neurobiologiques.
Votre cerveau est un radar. Spécialisé dans la capture de tout ce qui l’entoure. Que ce soit du domaine cognitif ou méta-cognitif.
Vous devez savoir que pour un neurone miroir toutes les séquences suivantes reviennent au même et active la même chose :
  • Vous buvez un verre d’eau.
  • Vous voyez quelqu’un boire un verre d’eau.
  • Vous entendez quelqu’un boire de l’eau.
  • Quelqu’un vous dit « buvez de l’eau.
Le monde n’est donc pas divisé entre « ce que vous faites » d’un côté et « ce que fait le reste » de l’autre.

L’imitation (sans limitation !)

Quelques années en arrière, les neurones miroirs ne faisaient pas figure de certitudes. Leur existence n’était pas pleinement admise. Ceux-ci sont pourtant décisifs. Dans l’imitation par exemple. Un enfant ne peut pas apprendre sans imiter. L’apprentissage passe par l’imitation.
Un enfant ne peut pas apprendre sans imiter
Un enfant ne peut pas apprendre sans imiter
Cyril Maitre
Avec les neurones miroirs, il s’agit aussi de parler de transmission, de culture et d’apprentissage. L’apprentissage étant de l’imitation, il s’activera de la même manière lorsqu’un enfant voit une opération d’addition se faire que lorsque qu’il la fera lui-même.
Les humains ont une grande capacité à faire semblant. Vous adorez le faire. Grâce à l’imagination, vous êtes capable de comprendre l’état mental des autres. Vous le simulez et le ressentez. C’est ce qui s’appelle l’imitation, et est à la base des relations humaines. L’imitation vous permet d’être empathique et de discerner ce que pensent les autres. Vous avez là une intelligence subtile et très vivante.
Un exemple que vous connaissez tous : quand une personne baille… Pourquoi ce bâillement est-il contagieux ? Pourquoi l’imitez-vous ? (moi-même en écrivant c’est quelques mots je baille !)

Comment vous reliez-vous aux autres à travers les neurones miroirs ?

Les neurones miroirs, situés donc dans le cerveau, sont de petites cellules appelées aussi neurones moteurs. L’une de ses principales caractéristiques est de générer des flux électriques jusqu’à un organe moteur (muscle), ayant pour résultante un mouvement.
Lors de l’observation d’une action réalisée par un autre, le processus miroir amène donc une information sensorielle (la perception que vous avez) à devenir une information motrice (votre réaction).

Où se situent les neurones miroirs ?

Le cerveau est divisé en lobes et en structures corticales. Chacun de ces lobes a certaines fonctions spécifiques. Les neurones miroirs sont essentiellement situés dans le lobe frontal pour la planification et l’exécution du mouvement, la sensibilité tactile. Certains se trouvent dans le lobe pariétal, gérant l’information intégrale des sens dans une image corporelle. Quelques autres sont situés dans les cortex insulaires, liés aux émotions et à la douleur. Vous possédez donc des neurones miroirs dans différentes parties de votre cerveau.
Pratiquez l'empathie ;-)
Pratiquez l'empathie ;-)
Cyril Maitre
Ne vous reste plus qu’à utiliser vos neurones miroirs pour les mettre totalement à votre service. Vous comprenez mieux maintenant comment vous interagissez avec les autres et l’impact de votre attitude. Prenez conscience de la façon dont vos enfants, par le biais de l’imitation, vous prendre exemple sur vous et votre façon d’être. Devenez un bon modèle pour eux et ceux qui vous entourent. Comprenez à quel point ce mécanisme est automatique.
En adoptant le point de vue d’un interlocuteur, son état d’esprit, il vous sera d’autant plus facile de le comprendre et de communiquer efficacement avec lui. Cette imitation vous permet de vous connecter à l’autre. Lorsque que vos neurones miroirs vous font adopter la même posture (physique ou mentale) que l’autre, vous vous mettez dans une position empathique. L’empathie est puissante alors utilisez là aussi souvent que possible.
Profitez en conscience et au quotidien de ces petites merveilles qui font partie de votre cerveau !
C'est à vous ! Nous avons hâte de lire vos commentaires.
C'est à vous ! Nous avons hâte de lire vos commentaires.

Ces pages peuvent vous intéresser :

Tout Sur La Mémoire de Tony Buzan: Les 5 Systèmes de Mémorisation de Base.

Je continue mon défi avec la publication de ce compte-rendu de la lecture du livre de Tony Buzan Tout Sur La Mémoire. Vu la richesse du contenu j'ai pris le parti de …

La Méthode d'Efficacité Personnelle Que J'ai Sélectionnée Pour Vous.

Je viens de passer en revue quelques méthodes d'efficacité personnelle pour m'aider dans cette tâche. Et voici un résumé de ce que j’ai trouvé.   J’avais acheté l …

VIDÉO Les origines du cerveaux - Les neurosciences en dessins

Faites un clic droit sur l'image ci-dessous et sélectionnez "enregistrer l'image sous..." …
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Posez-moi vos questions !