Posez-moi vos questions !

astuces-pour-parents-d-enfants-tdah

Laissez la créativité vous ouvrir les portes d’un meilleur apprentissage

Article rédigé par Claùdia EUSEBIO et illustré par Laëtitia. 
Dans cet article, Claùdia aborde la créativité dans l'apprentissage.
Une nouvelle fois, je vous amène vers un sujet qui me tient à cœur : la créativité. Dans cet article je vais vous en dire plus sur l’apprentissage créatif. Peut-être en avez-vous déjà entendu parler ?
Laissez la créativité vous ouvrir les portes d’un meilleur apprentissage
Laissez la créativité vous ouvrir les portes d’un meilleur apprentissage
Laetitia
 Le mathématicien Seymour Papert fut un pionnier dans la mise en lumière de ce concept. Il est l’une des premières voix à s’élever en faveur d’un apprentissage différent. Il militera pour une méthode éducative reposant en grande partie sur la créativité.

Le concept de l'apprentissage créatif

Pour élaborer ses théories, il coopère avec les équipes de recherche du MIT Media Lab (Massachussetts Institut of Technology). L’un des principes fondamentaux présuppose que si l’apprenant prend une part active dans le processus de construction de la connaissance, alors l’efficacité de son apprentissage s’en trouvera décuplée.
Le parcours éducatif
Le parcours éducatif
Laëtitia
L’édification d’une telle structure d’apprentissage passe donc forcément par un processus de connexions et d’interactions avec le monde, en se confrontant à des situations très concrètes.

Les connaissances ainsi récupérées par l’apprenant auront alors une signification réelle et personnelle pour lui. Elles seront ancrées dans sa mémoire via des expériences vécues de son propre point de vue. Permettant ainsi une mémorisation fluide et naturelle de ces informations. Dans un tel parcours éducatif, l’étudiant se trouve en position centrale et il bâtit son savoir sur la base de ses expérimentations.

Rappelez-vous...

Ce genre de schémas d’apprentissage se retrouve habituellement à l’école maternelle. D’une certaine façon, le MIT a développé l’idée de faire une sorte de classe maternelle qui durerait toute la vie. Les chercheurs se sont appuyés sur les concepts mis en place en 1837 dans les classes de maternelle. À cette époque, la méthode éducative bascule d’un apprentissage passif classique où l’enseignant dispense de l’information en continu à ses jeunes élèves qui note mot à mot, vers un enseignement nettement plus participatif.
L’effet sur les élèves en bas âge fut immédiat. Ils apprenaient bien plus efficacement et rapidement lorsque leurs cours les faisaient interagir avec leur environnement et avec les autres enfants de la classe. La stimulation des enfants de cinq ans passe par des propositions et des possibilités funs et ludiques. Des exercices qui ont du sens pour ces très jeunes étudiants.
Curiosité
Curiosité
Laëtitia
Essayez de vous remettre un temps dans la peau de cet enfant de cinq ans que vous avez été. Retrouvez dans votre mémoire ces instants farouchement drôles qui font les meilleures anecdotes de vos repas de famille.

Souvenez-vous la curiosité et la soif de découverte qui vous animait. Tout, ou presque, était « l’inconnu » ! Un territoire de jeux et d’expérimentations à explorer. Et ce passage est une étape fondamentale pour l’enfant dans son acquisition de connaissances. « L’école de la vie » en quelque sorte.
Rien d’étonnant à ce que le MIT s’appuie sur ces mécanismes si intuitivement inscrits en nous. Il a notamment posé le principe de l’apprentissage en spirale. Cette spirale éducative se déroule ainsi :

- Imagination
- Création
- Partage
- Réflexion


Puis un nouveau cycle redémarre, s’appuyant sur les acquis du premier :

- Imagination
- Création
Etc…
La spirale de l'apprentissage
La spirale de l'apprentissage
Laëtitia

Imaginer et créer

Souvenez-vous ou bien observez les jeunes enfants dans leurs jeux. Vous les verrez par exemple mettre en place une maison ou un château et y installer une famille de personnages à l’intérieur. Mais imaginer n’est pas suffisant pour eux. Alors, tout en racontant une histoire, les personnages entrent en action dans les mains des jeunes marionnettistes.
Imaginer et créer
Imaginer et créer
Laëtitia

Partager

Partager
Partager
Laëtitia
Vous verrez aussi les enfants interagir très souvent entre eux, expérimenter. Se proposant souvent des défis qui sont de véritables générateurs d’émulation. Ce sera à celui ou à celle qui aura la tour la plus grande, la maison la plus colorée, la licorne la mieux brossée…

Quand les enfants commencent à se réunir, ils sont capables de se mettre spontanément à œuvrer pour un projet commun.

Collaborant tous à la construction de leur cabane ou partageant leurs idées pour faire avancer une histoire. Chaque nouvelle pièce apportée étant elle-même un moteur pour l’inspiration globale du groupe.

Réflexion

Réflexion
Réflexion
Laëtitia
Quand la maison s’écroule, l’enseignant va pouvoir amener les enfants à s’interroger :

- Pourquoi la maison s’est-elle écroulée ?
- Comment faire pour qu’elle soit plus stable ?







Voilà aussi une belle occasion de faire découvrir aux enfants différentes images d’édifices à travers le monde et les époques. 

Et la spirale continue                                                                         

Ainsi, pour ces enfants, la compréhension sera passée par l’expérimentation. 
Ce concept de l’apprentissage en spirale est sans fin car il s’auto-entretien naturellement. Petit à petit, c'est tout un village qui pourrait bien pousser autour de la première maison. « Et si nous faisions un théâtre de marionnettes sur la vie de ce village ? » proposeront les enfants.
La spirale créative peut s’appliquer à une multitude de thèmes. Il est possible d’utiliser différents supports. LEGO, pièces de construction en bois, décors en cartons. Mais le processus restera le même. L’apprentissage en spirale est un moteur puissant de la pensée créative. 

Les 4P

Ce qui se passe après, vous le savez. L’enfant grandit, il devient un jeune adolescent. Et que devient cet apprentissage qui était jusque-là si créatif ? Et bien l’étudiant s’assoit à une table pendant des heures et il fait comme le système éducatif lui demande de faire. Ni plus, ni moins, et surtout pas autrement…
Mais maintenant que vous me connaissez, vous savez que si vous le décidez, c’est loin d’être fini même pour vous, adultes. Je vais partager avec vous les 4P de l’apprentissage créatif, et vous allez voir que vous pourrez vous en servir quel que soit votre âge :

- Project
- Passion
- People
- Play

 Ce qui nous donne en français :

- Projet
- Passion
- Partager
- Jouer

Les 4 P
Les 4 P
Laëtitia
L’étape n°1 est donc de définir un projet qui a un sens pour vous. Qu’il soit directement connecté à vos aspirations profondes.

Il vous sera alors tout naturel de vous y consacrer avec passion. Passer du temps sur ses centres d’intérêts est forcément motivant et gratifiant.
Pris dans ce cheminement, vous ne manquerez pas de remarquer que même si vous avancez rapidement seul, travailler en groupe vous permettra d’amener votre projet bien au-delà de ce que vous pouviez espérer. Et c’est bien normal. Après tout, les compétences apportées par d’autres passionnés sont inestimables et peuvent vous faire gagner un temps fou. Partager son travail et travailler en collaboration n’a jamais été aussi simple que de nos jours. Nos réseaux informatiques nous permettent d’échanger avec d’autres passionnés n’importe où sur le globe. Évidemment, cela n’empêche pas les réunions ou ateliers en étant tous physiquement présents dans la même pièce. C’est précisément dans ce type de cadre que vous pourrez assister aux plus belles explosions de créativité.
Jouer. Qui n’aime pas jouer ? Le jeu est une chose fondamentale. Il permet de mettre en action les trois étapes dont nous venons de parler précédemment. C’est le moment où vous devenez acteur de votre projet par l’expérimentation. Vous allez pouvoir valider vos hypothèses créatives et faire les ajustements nécessaires.
cyril maitre claudia eusebio
Laëtitia
Ces 4 principes ne sont pas réservés aux experts, chercheurs et autres universitaires. Ils peuvent servir à tout le monde. Ce sont de bonnes lignes directrices pour les professeurs, les directeurs d’écoles mais aussi pour tout parent intéressé à éveiller son enfant par l’apprentissage créatif.

Donnez donc une chance aux 4P. Testez-le dans votre vie, dans vos hobbies. Continuez d’alimenter vos projets, nourrissez-les de vos idées créatives. Partagez-les et amusez-vous à les mettre en œuvre. Si vous le faites, vous allez sûrement retrouver un peu de votre âme d’enfant et voir la vie d’une manière enrichissante et constructive !

Ces pages peuvent vous intéresser :

[PODCAST] Comment la CRÉATIVITÉ ouvre les portes de l'APPRENTISSAGE

A travers ce podcast, Claùdia EUSEBIO vous fait découvrir comment la CRÉATIVITÉ ouvre les portes de l'APPRENTISSAGE Pour vous aider à vou…

[PODCAST] Neuro art

Découvre le Neuro art avec Claùdia EUSEBIO. Pour développer votre neuroplasticité, venez découvrir mes fiches créatives  ! …

Mind Map 81 : La Mémoire Des Chiffres Et Des Nombres

Avant la rédaction proprement dite, je dessine une carte pour préparer l’écriture des articles du blog. Voici par exemple la carte du plan de l’article précédent sur les …
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Posez-moi vos questions !

astuces-pour-parents-d-enfants-tdah