Posez-moi vos questions !

les-connaissances-primitives-cerveau-neurosciences-en-dessins

8 conseils pour améliorer l’apprentissage des dyslexiques

Qu’est-ce que la dyslexie ?

Si vous vous référez au dictionnaire, le mot dyslexie vient du grec « dys » qui signifie « pauvre » et de « lexia » qui signifie « langue ». Plus concrètement la dyslexie est un problème neurologique lié au langage, à la lecture et à l’écriture.
Elle peut également conduire à une mauvaise interprétation de textes et de paroles, et même au-delà, de mémoires. 
Définition de la dyslexie
Définition de la dyslexie
Cyril Maitre
Tous les dyslexiques ont des difficultés avec le langage. Mais le degré de nuisance éprouvée varie grandement d’un individu à l’autre.
Certains souffrent de difficultés de lecture sans avoir ni problème de mémoire ni effet miroir dans l’écriture des nombres par exemple. D’autres possèdent une bonne élocution mais rencontrent des blocages pour épeler un mot ou interpréter un texte correctement.
Imaginez un peu que vous vous trouviez devant des chefs cuisiniers. Vous leur montrez la photo du gâteau au chocolat que vous voulez. Vous pouvez être sûr que même si tous les chefs utilisent les mêmes ingrédients, chacun des gâteaux sera unique. Chaque gâteau aura la touche personnelle de son créateur.
De la même façon, chaque cas de dyslexie est particulier et incomparable.
Voilà une invitation à ne pas étiqueter un ensemble de personnes de façon aussi simple et généraliste. Car en faisant cela vous niez les particularités naturelles de chacun.

Il s’agit d’un conseil valable dans bien des domaines et c’est donc évidemment applicable à la dyslexie. Selon les critères retenus, elle touche entre 5 et 10 % des populations lettrées. Mais il serait totalement faux de voir la dyslexie comme un manque d’intelligence !
Ou qu’elle condamnerait une personne à ne pas pouvoir étudier comme elle le voudrait. Vous l’ignorez sans doute mais Albert Einstein, Léonard de Vinci, Rodin, Walt Disney et JF Kennedy étaient tous dyslexiques…
Quelques dyslexiques célèbres
Quelques dyslexiques célèbres
Cyril Maitre
Je vous présente ici 8 conseils pour vous permettre d’améliorer le processus d’apprentissage d'une personne dyslexique- :
8 conseils pour l'apprentissage des dyslexiques
8 conseils pour l'apprentissage des dyslexiques
Cyril Maitre

1) Bâtir un programme d’apprentissage

Bâtir un programme d'apprentissage
Bâtir un programme d'apprentissage
Cyril Maitre
Cela demandera la mise en place de certaines compétences :
  • Organisez une routine pour vos études.
  • Identifiez le moment de la journée où vous êtes le plus productif.
  • Déterminez la quantité de contenu et le matériel à étudier.
Il est indispensable de planifier et prévoir le temps nécessaire à chaque étude. Néanmoins, je suis bien consciente que ce sont là des compétences plutôt complexes pour la majorité des dyslexiques. Mais même dyslexique, avec ou sans aide, le plus important est d’essayer. La fluidité de l’organisation ne peut venir qu’avec la pratique.

2) Utilisez des mind maps

Utiliser le mindmapping
Utiliser le mindmapping
Cyril Maitre
Une personne dyslexique peut avoir du mal à décoder des sons correctement et à reconnaître les mots. Dans ce cas, les cartes mentales, mind maps en anglais, seront une aide précieuse. Une carte mentale est une représentation graphique et qui peut contenir des mots et des phrases clefs. Elle permet d’organiser visuellement différentes informations ayant des liens entre elles et se rapportant à un même sujet global.
De cette manière il vous est possible d’illustrer des concepts et du contenu. Le processus de création d’une carte mentale vous permet d’exercer vos capacités d’écoute et de mémorisation. Puis de restituer l’essentiel de l’information sous forme synthétique et personnalisé. Donc idéalement adapté à vos schémas d’apprentissage.

Venez vous former au mind mapping !

Passez à la pratique et gagnez du temps en venant vous former auprès des meilleurs.
Venez vous former au mind mapping avec Cyril Maitre, champion du monde de mind mapping et formateur professionnel d'adultes.

Formation présentielle

Formation mind mapping présentielle
Formation mind mapping présentielle
Cyril Maitre

3) Augmentez votre vitesse de lecture

Augmenter votre vitesse de lecture
Augmenter votre vitesse de lecture
Cyril Maitre
En matière d’apprentissage par la lecture, la vitesse est un point crucial pour la performance globale. Impossible de la négliger si vous souhaitez être efficace. Dans ses études de 1997, la doctoresse Zvia Breznitz (Safra Brain Center for the Study of Learning Disabilities) a mis en évidence chez les enfants dyslexiques l’existence d’un lien entre rapidité de lecture et bonne compréhension. Son étude s’intitule : 
L’amélioration de la lecture des enfants dyslexiques par l’accélération de la lecture et le masquage auditif
Chez les lecteurs ayant peu d’expérience, le codage phonétique est lent. Et plus ce codage est lent, moins il existe d’interactions entre les systèmes phonétiques, orthographiques et sémantiques. Ces interactions sont alors peu efficaces et la vitesse de traitement globale de l’information est lente.
Une des explications possible de ce phénomène serait que l’augmentation de la vitesse de lecture améliorerait l’efficacité cognitive de traitement de l’information.

Venez vous former à la lecture rapide et efficace !

Formation e-learning

Formation lecture rapide 100% e-learning
Formation lecture rapide 100% e-learning
Cyril Maitre

4) Utilisez des livres audio

Utiliser des livres audio
Utiliser des livres audio
Cyril Maitre
Le dyslexique peut avoir une lenteur et une altération dans le processus d’identification des mots pendant la lecture. Cela gêne considérablement la mémorisation et la compréhension des volumes importants d’informations écrites que nécessite l’apprentissage. De plus, dans la précipitation de votre vie quotidienne, il est parfois délicat de trouver tout le temps nécessaire à la lecture.
Dans ces situations les livres audio, qui sont des lectures de livres, peuvent être une bonne solution. Vous pouvez les écouter dans des environnements où la lecture serait impossible. Les livres audio vous permettent à la fois d’améliorer votre compréhension tout en optimisant votre temps. Mais vous gagnerez également en termes de délai d’apprentissage en comblant les temps morts de votre emploi du temps.

5) Faites des exercices de respiration

Faire des exercices de respiration
Faire des exercices de respiration
Cyril Maitre
Cela commence par se détendre à travers une respiration profonde. Plusieurs études internationales soulignent que dans les états d’anxiété, la concentration de cortisol, dite hormone du stress, peut-être réduite par la respiration diaphragmatique et les exercices de respiration musculaire.
Testez. Essayez d’inspirer et d’expirer lentement dans vos poumons tout en plaçant votre conscience au maximum sur votre corps. Tout en inspirant et expirant lentement, axez votre ressenti sur votre corps, bien ancré dans l’instant présent. Les exercices de relaxation musculaire peuvent induire les étirements de plusieurs muscles. En ciblant prioritairement ceux qui sont le plus tendus. Ceux qui sont les plus sollicités lors de vos phases d’étude. Cou, dos, épaules.
Je vous invite également à vous intéresser à la méthode de la cohérence cardiaque, basée sur une procédure respiratoire simple et efficace. Tous ces exercices permettent de travailler à la réduction de l’hormone du stress dans votre organisme.

6) Adoptez des stratégies d’apprentissage ludiques et multi sensorielles

Adopter des stratégies d’apprentissage ludiques et multi sensorielles
Adopter des stratégies d’apprentissage ludiques et multi sensorielles
Cyril Maitre
Les choix sont multiples alors faites-vous plaisir :
  • Chansons
  • Poèmes
  • Films
  • Jeux
  • Expériences
  • Visites de lieux
  • Et toutes les idées créatives qui vous passeront par la tête
Il est malheureusement trop commun d’entendre des dyslexiques dire « j’aime apprendre, mais je déteste étudier ». Il faut alors se pencher un peu plus sur la signification « d’apprendre ». Ainsi que sur les différentes façons d’étudier pour apprendre. Vous l’avez expérimenté, notre société valorise très largement l’étude par l’écriture. Mais vous pouvez, et vous devez, étudier au-delà des textes et des livres. 
Les stratégies ludiques sont liées à l’univers du jeu, que vous pouvez créer individuellement ou en groupe. Créer des quizz, imaginer des mises en situations amusantes, faire de l’humour à partir des sujets étudiés, dessiner, chanter. 
Le multi sensoriel concerne l’utilisation des autres sens corporels. L’ouïe, la vision, le mouvement. Vous pouvez rechercher et créer des musiques avec vos sujets d’étude. Lire et créer des poèmes. Même oralement uniquement si vous préférerez l’oral. Regardez des films et documentaires sur le sujet que vous étudiez en ce moment. Si c’est possible vivez des expériences pratiques en lien avec vos études. Tous ces processus favoriseront une meilleure mémorisation. Ils développeront grandement votre motivation à en apprendre toujours davantage. Même sur des sujets qui, de prime abord, vous auraient paru fastidieux et complexes.

7) Utilisez le temps à votre avantage avec la méthode Pomodoro

Utiliser la méthode Pomodoro
Utiliser la méthode Pomodoro
Cyril Maitre
L’attention d’un individu à une tendance naturelle à vouloir se disperser. Il pourrait vous paraître idéal de pouvoir lire et vous exercez pendant des heures sans interruption. En restant focalisé sur votre sujet d’étude et en réussissant à garder à distances toutes distractions ou pensées parasites. Si c’est le cas, il va vous falloir abandonner cet idéal pour adopter des pratiques plus saines !
Les neuroscientifiques ont prouvé que votre attention et vos performances cognitives sont bien meilleurs lorsque vous consacrez à vos tâches de petits blocs de temps. En intercalant un temps de pause entre choc bloc d’activités et un temps de récupération plus longs au bout de quelques blocs. 
La méthode Pomodoro préconise des blocs de 25 minutes pendant lesquels vous restez concentrés sur votre tâche. Et de faire 5 minutes de repos entre deux phases actives de 25 minutes. Il existe de nombreux sites et applications avec des minuteries Pomodoro qui vous permettront de mettre en place facilement cette méthode. 

8) Usez et abusez des flash-cards

Utiliser des flash cards
Utiliser des flash cards
Cyril Maitre
Une flash-card, ou carte flash, est une carte qui contient une question, une image ou un concept sur le recto et une explication ou une réponse au verso. Cet outil rend votre mémorisation beaucoup plus efficace car vous devez repérer activement les informations que vous lisez.
Par exemple, vous avez besoin d’apprendre ce qu’est la photosynthèse. Vous pourrez faire une carte flash avec le nom du concept sur le recto et sa définition au dos. Une personne dyslexique peut se mettre au défi de dire le concept mentalement ou oralement, en récupérant activement les informations. Puis consulter au verso quelles sont les informations correctes et quelles sont celles qui lui reste encore à mémoriser.
Vous pouvez réaliser plusieurs flash cartes sur papier et les regrouper par sujets. De par leur format et leur encombrement minimum, elles sont très pratiques à consulter n’importe où au quotidien. Les flash cartes vous permettront de transformer un temps d’attente ou d’ennui en temps d’étude et ce où que vous vous trouviez. Dans le métro, une salle d’attente. Peu importe, vous parviendrez à optimiser votre temps tout en apprenant dans un contexte inhabituel. Développant ainsi votre adaptabilité à travers votre processus d’apprentissage. Plus vous les utiliserez, plus vous progressez rapidement dans l’intégration des informations qui vous intéressent. Si vous avez des enfants vous pouvez tout à fait les créer avec lui.

À vous de jouer...

Vous voilà bientôt au bout de cet article. J’espère que vous en savez plus sur la dyslexie. Que vous avez maintenant conscience qu’il existe des méthodes pour favoriser l’apprentissage en dépassant la dyslexie. Utilisez et testez ces nouvelles approches et constatez l’amélioration du processus d’apprentissage chez vous, vos enfants ou vos élèves. Vous l’avez vu, ces principes passent obligatoirement par une mise en pratique concrète, au quotidien. Redonnez de la vie et de nouvelles dimensions à votre façon d’étudier. Sortez des carcans traditionnels et laborieux si ceux-ci ne vous conviennent pas car il existe toujours une manière de faire les choses différemment. Une façon bien à vous, qui vous correspond. Appropriez-vous le domaine des études et faites-en votre terrain d’expérimentations et de jeux.
La créativité est la clé pour tout enfant souffrant de dyslexie, ou pour quiconque d’ailleurs.
Orlando Bloom
Laissez-nous un commentaire ;-)
Laissez-nous un commentaire ;-)
Cyril Maitre

Ces pages peuvent vous intéresser :

Championnats de France de mind mapping (carte mentale) 1-4

Le vendredi 10 août 2018, j'ai remporté le 1er titre de Champion de France de Mind Mapping. Ce titre m'a été remis par Tony Buzan en personne, le créateur du Mind Mapping …

ZTD 4ème Habitude: Passez à l'action!

« Passer à l'action » est l’habitude clé dans le système Zen To Done. C’est souvent l’habitude qui manque le plus dans les autres systèmes de productivité, et pourtant c’ …

[VIDEO] TEDx: Un Bon Schéma Vaut Mieux qu'Un Long Discours

Une conférence Tedx très intéressante de Clarence Thiery sur l'apprentissage et la pédagogie.  Vous découvrirez notamment: …

Vos réactions (1)

Merci

par Djallal . , il y a 4 heures

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Posez-moi vos questions !

les-connaissances-primitives-cerveau-neurosciences-en-dessins