Posez-moi vos questions !

replay-conference-les-secrets-de-la-lecture-rapide

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle ?
Qu'est-ce que l'intelligence émotionnelle ?
Cyril Maitre
Claudia Eusebio
Claudia Eusebio
Cet article a été dicté par Claudia Eusebio, et retranscrit par Kévin, notre rédacteur web.
Claudia est issue du domaine des sciences cognitives et experte en créativité. Elle a associé ses différents talents pendant plus de 20 ans pour créer la neurocréativité.

Elle allie à la fois le savoir apporté par les différents domaines des neurosciences et avec les expériences, le travail de terrain développé à travers ses accompagnements de groupes et d'entrepreneurs.

Je suis très heureux de pouvoir vous présenter un aperçu de son travail à travers cet article ;-)
Bonne lecture...
Le QE ou Quotient Emotionnel, ça vous parle ? Vous en avez peut-être entendu parler récemment sur les réseaux. Ou bien dans votre entourage, au travail. Mais savez-vous à quoi sert ce fameux Quotient Emotionnel ?
A la manière du QI qui est censé mesurer votre intelligence, le QE est un outil mesurant votre intelligence émotionnelle. C’est là que nous rentrons dans le sujet de cet article !
L’intelligence émotionnelle peut se définir comme la capacité à reconnaitre vos propres sentiments et ceux des autres. De vous motiver, et de bien gérer vos émotions. A la fois en vous et dans votre relation aux autres.
Si je me réfère à Daniel Goleman, il s’agit de la capacité à reconnaitre des émotions, les identifier, et les gérer de façon appropriée dans un contexte donné.

« Gérer » ou « vivre » ses émotions ?

Le secret de l'intelligence émotionnelle : vivre ses émotions ;-)
Le secret de l'intelligence émotionnelle : vivre ses émotions ;-)
Cyril Maitre
Pour être honnête, le mot « gérer » ne me plait pas. J’estime qu’au-delà de « gérer », vous devez pouvoir accueillir et vivre vos émotions. C’est à mon sens indispensable pour ensuite avoir le comportement adéquat. L’intelligence émotionnelle est un lien direct entre la pensée, le comportement et l’émotion. Et cela dans les deux sens de lecture.
Les émotions vous viennent des pensées, des comportements, des facteurs extérieurs, votre environnement direct ou indirect. Et parfois aussi de facteurs intérieurs.
La base pour une intelligence émotionnelle saine c’est la nature de la relation que vous entretenez avec vous-même. Si celle-ci est bonne, vous pourrez vivre, et non pas gérer (je le répète !), pleinement vos émotions d’une façon adéquate pour vous et ceux qui vous entourent. 

Les compétences émotionnelles et sociales 

La psychologie fait mention des compétences émotionnelles et sociales basiques.
Laissez-moi vous les présenter :
Les compétences émotionnelles
Les compétences émotionnelles
Cyril Maitre

L’auto-conscience 

C’est savoir ce que vous ressentez à chaque instant afin de guider votre prise de décision. C’est avoir une évaluation réaliste de vos propres capacités. Avoir un sens bien fondé d’auto-confiance sur vos propres émotions.

L’auto-régulation 

C’est gérer vos émotions d’une façon qui facilite l’accomplissement des tâches que vous devez accomplir. C’est être consciencieux dans l’atteinte de vos objectifs. C’est également pouvoir bien récupérer lorsque vous passez par un épisode de dépression émotionnelle. Par dépression émotionnelle j’entends toutes ces émotions que vous considérez comme plus compliquées à vivre, à accueillir et accepter.

L'auto-motivation 

C’est utiliser vos préférences les plus profondes pour avancer sur votre voie. Elle vous permet de prendre des décisions, prendre l’initiative, passer à l’action en étant efficace. Elle vous préserve face aux contraintes et aux frustrations.

L’empathie

C’est avoir la perception de ce que ressentent les autres. Être capable d’adopter le point de vue de l’autre comme perspective. C’est pouvoir cultiver des liens, de la syntonie, avec une grande diversité de personnes. C’est cette capacité à vous mettre à la place de l’autre.

Les aptitudes sociales 

C’est bien gérer les émotions dans vos relations. Pouvoir lire avec précision les situations sociales ou les réseaux. C’est interagir avec l’autre en harmonie. C’est pouvoir utiliser vos émotions et vos compétences en vue d’atteindre un objectif. Comme par exemple persuader, devenir un leader, négocier ou résoudre des différends. Mais aussi favoriser la coopération et le travail d’équipe par exemple.
Parmi ces compétences je souhaite en développer deux un peu plus en détail avec vous.

La première est l’auto-motivation.

L'auto-motivation, une des clés de l'intelligence émotionnelle
L'auto-motivation, une des clés de l'intelligence émotionnelle
Cyril Maitre
Il s’agit d’être capable de vous motiver vous-même. Comme vous vous en doutez, les personnes ayant cette aptitude sont productives et efficaces dans leurs tâches. Elles ressentent un sentiment de reconnaissance pendant qu’elles sont en train d’accomplir ce qu’elles ont  à faire. Cela signifie qu’elles ont l’auto-conscience de cet échange « action  <=> reconnaissance ».
Plus vous serez capable de vous motiver vous-même, plus vous serez capable de toucher les autres. D’accrocher leur intérêt. Comme je l’ai dit précédemment, vous êtes le point de départ, l’origine. Tout part de vous. C’est sur vous que vous devez concentrer le travail d’écoute et d’accueil pour une bonne gestion émotionnelle.

La seconde est l’empathie

L'empathie
L'empathie
Cyril Maitre
Pour rappel il s’agit de votre capacité à vous mettre à la place de l’autre et de voir une situation  à travers « ses lunettes », ses filtres personnels. Cette capacité naît dans l’auto-conscience de chaque personne. Par rapport à vous, à comment vous sentez la situation, mais surtout à comment l’autre peut vivre cette situation. C’est l’une des aptitudes personnelles les plus fondamentales. Les personnes empathiques sont plus sensibles, plus subtiles. Elles captent naturellement les signaux sociaux qui alimentent leur compréhension et leur analyse d’un contexte. Des signes sociaux qui indiquent par exemple que leur interlocuteur a besoin d’une chose ou souhaite obtenir quelque chose sans nécessairement le dire. Les personnes naturellement empathiques sont à l’aise dans le domaine du service. Dans les métiers du soin, de la vente, de l’apprentissage et l’enseignement.

Développez vos capacités émotionnelles et sociales

1)    Définissez votre état initial

Ces compétences, vous êtes en mesure de les développer, les entrainer. Pour commencer vous pouvez faire un état des lieux. Reprendre ces capacités une par une et voir où vous en êtes. Cette introspection en profondeur est un excellent exercice. Ecoutez-vous. Ecoutez comment vous vous sentez intérieurement. Est-ce que vous parvenez à identifier vos émotions ? Quelle est votre niveau de motivation ? Comment vivez-vous telle ou telle émotion ? Quelle place leur faites vous ? Si elles sont désagréables et vous bloquent comment allez-vous défaire ce nœud ?
Faites votre état des lieux émotionnel
Faites votre état des lieux émotionnel
Cyril Maitre
Faites ce check up de vos émotions comme vous iriez faire un check up chez le médecin.
Mais sans pression. Accueillez ce qui vient. Regardez où vous en êtes dans les situations qui vous concernent. Votre empathie vous permet-elle de vous mettre à la place des autres ?
Déroulez ainsi pour chacune des compétences. Prenez note de cette photo émotionnelle de vous-même à cet instant. Elle vous permettra de suivre l’évolution de vos progrès.
Ceci fait, vous avez toutes les cartes en main pour avancer. L’être humain a ceci de magnifique qu’il peut s’adapter, se transformer, pour peu qu’il le souhaite. Alors à vous de jouer. D’ailleurs prenez-le vraiment comme un jeu. Prenez du plaisir à explorer qui vous êtes. La prise de conscience de là où vous en êtes émotionnellement est le début de cette aventure. Plutôt que de chercher des techniques pour développer votre IE, je vous conseille donc en premier lieu d’assimiler pleinement le concept. Puis de vous écouter intérieurement pour développer en vous ce concept. Cela revient aussi à développer votre rapport à vous-même, créer des interactions entre vous et…vous.

1)    Observez-vous en (inter)action

L’intelligence émotionnelle est une capacité intrinsèque. C’est-à-dire qu’elle a besoin d’auto-conscience, d’introspection, de contact interne. Une fois le check-up effectué, vous allez pouvoir travailler à développer vos compétences émotionnelles et sociales. Comment ?
Observez vos attitudes émotionnelles !
Observez vos attitudes émotionnelles !
Cyril Maitre
Pour cela soyez attentif à vos attitudes, à votre comportement. Observez vos gestes. Vos postures. Extérieures et intérieures. Dans votre environnement professionnel mais aussi avec vos amis, votre famille. Prenez un peu de recul et analysez vos actions et vos choix. Regardez comment vous traitez les gens autour de vous. Vivez vos réactions en conscience pour que celles-ci soient appropriées au but que vous poursuivez. Reprenez le contrôle de votre communication verbale et non verbale. Toutes ces réponses qui sont autant de signaux sociaux que vous envoyez aux personnes qui cohabitent avec vous.
Les pyro-déclencheurs émotionnels : attention danger !
Les pyro-déclencheurs émotionnels : attention danger !
Cyril Maitre
Identifiez vos « pyro-déclencheurs » émotionnels. Il s’agit d’évènements ou de situations qui créent chez vous les premières étincelles conduisant à une réaction émotionnelle non contrôlée. Ces déclencheurs activent vos émotions qui prennent alors le dessus sur vous. Sans que vous puissiez pleinement comprendre pourquoi.
Lorsque vous constatez que vous avez des réactions à des moments spécifiques, arrêtez–vous. Appuyez sur pause et creusez pour comprendre la cause de votre réaction.

Pour aller plus loin dans l’intelligence émotionnelle

Repensez à vos valeurs. Mettez-vous au clair avec ce qui est important pour vous. Cela vous aidera grandement dans votre auto-connaissance. Cela vous aidera aussi à prévenir des réactions excessives qui pourraient surgir dans vos interactions sociales.
Valorisez votre entourage. Pratiquez toujours l’empathie. Mettez-vous à la place de l’autre, dans son costume.
Soyez résilient dans votre vie. A chaque coin peut se cacher un imprévu. Une modification dans un plan bien huilé. Soyez capable d’accueillir ces changements, restez ouvert. En gardant à l’esprit que les conflits sont passagers, vous augmenterez votre capacité à vivre vos émotions.
Ayez le courage de demander des feedbacks aux autres sur vos propres attitudes. Voilà aussi une manière efficace de mieux vous connaître à travers ce que les autres voient de vous. Ils vous aideront à comprendre l’image de vous que vous leur donnez. Vous pourrez ainsi jauger l’écart entre ce que vous pensez donner comme signal social et leurs ressentis à votre égard.
Réparez vos erreurs. Il n’est jamais trop tard pour présenter des excuses si vous avez causé du tort. Si vous avez commis une erreur, reconnaissez-le. Ne vous enfoncez pas la tête dans le sol comme une autruche. Montrez votre volonté à corriger ces erreurs. Là vous pourrez sublimer une action négative en évolution positive.
Apprenez à dire non. En particulier si vous êtes dans une situation de fatigue extrême. Si vous ne le faites pas vous perdrez le contrôle de votre vie. Vous vous sentirez en colère car vous allez faire des choses à contrecœur. Vous irez à l’encontre de ce que vous êtes.
Croyez en vous-même. Vous en aurez besoin pour relever les challenges que la vie mettra sur votre route. Dans votre vie professionnelle mais aussi personnelle, sociale et familiale. Ayez confiance en vous. Vous parviendrez ainsi à maintenir une posture positive et saine dans votre vie. Je suis persuadée que vous obtiendrez des résultats bien plus bénéfiques de cette façon.

Vous êtes le point de départ

Vous êtes sur le point de départ
Vous êtes sur le point de départ
Cyril Maitre
L’intelligence émotionnelle est là pour tous. C’est à vous de choisir comment la travailler selon vos besoins. Cette intelligence émotionnelle doit s’appliquer d’abord à vous-même. Vous devez pouvoir identifier ces besoins pour les comprendre. Pour ne plus être esclave de vos réactions émotionnelles. Au même titre que vous êtes responsable de vos actions et de vos paroles, vous êtes responsable de vos émotions. Dès lors que tout cela est amené à votre conscience, vous avez la responsabilité de les vivre. Cela sera libérateur car vous ne subirez plus les situations et les évènements. Vous serez en mesure de décrypter votre langage émotionnel et de réagir de la manière la plus juste.
Bien sûr nous pouvons développer nos aptitudes interpersonnelles pour vivre mieux avec les autres. Mais encore une fois, le point de départ, c’est vous ! L’amélioration de vos relations avec les autres sera une résultante du travail que vous aurez fait sur vous. Pour comprendre les autres il faut déjà vous comprendre vous-même. Comprendre l’autre c’est avoir un intérêt sincère pour ce qu’il ressent. Pour ses perspectives et ses soucis. Mais comment pourriez-vous le faire pour autrui si vous ne l’avez pas fait envers vous-même. Avoir la capacité de détecter ce dont l’autre a besoin pour son développement, pour avoir les moyens d’accomplir ce qu’il souhaite. Voilà une aptitude interpersonnelle. Mais vous devriez être capable de le faire pour vous-même.

Quels sont vos besoins ?

De quoi avez-vous besoin à cet instant précis ? Pour gérer les conflits, négocier ou résoudre des problèmes c’est important d’aller voir en vous quels sont vos propres problèmes à résoudre. Pour mieux communiquer. Avoir la capacité d’entendre sans résistance, sans préjugé. Sans émettre de jugements sur ce qui vous est dit. Pour pouvoir transmettre des messages clairs et cohérents vous devrez avoir parlé à l’intérieur de vous. Etre cohérent avec vous-même et avoir développé ce lien intérieur. C’est également valable dans les interactions de groupe, en coopération. Demandez-vous à votre niveau, « suis-je prêt à participer avec moi-même »,  « Est-ce que je m’autorise à vivre bien, à sentir mes émotions » et ensuite travaillez avec les autres.

Aider les autres

Vous avez sans doute connu cette situation où l’un de vos proches n’est pas bien. Vous avez envie de l’aider. De lui dire que la bonne solution c’est celle-ci.  En pensant bien faire. Seulement, une réponse claire et concrète ne fait pas tout. Qu’est-ce qui aide vraiment l’autre à aller mieux ? C’est la connexion. Le lien que vous créez avec lui. Une réponse à ce genre de situation pourrait alors être « Merci d’avoir partagé ça avec moi, je suis là pour toi ».
L’intelligence émotionnelle c’est aussi ça. Se mettre à la place de l’autre mais ne pas forcément lui donner toutes les solutions. Car le cheminement vers la solution, voilà ce qui est vraiment libérateur puisque cela implique un effort de compréhension, de prise de conscience. Votre rôle peut être de l’accompagner vers la découverte de cette solution.
Pour conclure, j’espère que vous en aurez appris plus sur l’intelligence émotionnelle et que vous pratiquerez ces exercices sur vous avec plaisir. Je vous souhaite une belle amélioration de votre relation à vous-même. Que vous vous sentiez pleinement responsable et conscient de vivre vos émotions.
Claudia Eusebio
Claudia Eusebio
Cet article a été dicté par Claudia Eusebio, et retranscrit par Kévin, notre rédacteur web.
Claudia est issue du domaine des sciences cognitives et experte en créativité. Elle a associé ses différents talents pendant plus de 20 ans pour créer la neurocréativité.

Elle allie à la fois le savoir apporté par les différents domaines des neurosciences et avec les expériences, le travail de terrain développé à travers ses accompagnements de groupes et d'entrepreneurs.

Je suis très heureux de pouvoir vous présenter un aperçu de son travail à travers cet article ;-)
Bonne lecture...
Cet article vous a plu... ou pas ? Dites-nous tout dans les commentaires ;-)
Cet article vous a plu... ou pas ? Dites-nous tout dans les commentaires ;-)

Vos réactions (19)

Écrire un commentaire

Merci Claudia pour cet article clair et inspirant. Ce fut un plaisir de l'illustrer ;-)

par Cyril , il y a 1 mois

par Visiteur , il y a 1 mois

Super article et inspirant ! Merci beaucoup !

par Mathilde . , il y a 1 mois

Merci

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Féliciations pour cet article instuructif ;-()

par EDOUARD L. , il y a 1 mois

Excellent article. Je me suis régalée en le lisant.
Merci Claudia.

par Firdaws , il y a 1 mois

Merci Firdaws ...

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

MERCI !!!!! :-)

par William E. , il y a 1 mois

Merci à vous William .

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

C'est instructif et très clair. Vous m'encouragez à aborder cet univers ténébreux des émotions , vous me le rendez fréquentable.
Merci

par Chabane , il y a 1 mois

Bonjour Chabanne , heureuse que ça vos donne envie de faire de vos émotions un lieu fréquentable ( le plus souvent possible je dirais même ) vous verrez votre vie sera encore meilleure .

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Merci beaucoup,
Contenu inspirant je résume :
1)La volonté et la mission de vie
2)L'écoute et l'observation
3)La vulnérabilité et l'humilité
4)La proactivité
J'ai résumé au plus court merci

par Nathan , il y a 1 mois

Merci Nathan pour votre résumé .. c’est tout à fait ça ... à mettre en pratique tous les jours le plus possible .

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Bonjour,

Il est magnifique car il est juste.

Il est sur ce qu'on doit travailler (pour ma part, c'est mon terme) en premier : l'origine.
On est notre propre bonheur.
C'est un chemin tellement difficile selon d'où on vient mais il est beau et salvateur... mais long... bref je suis déterminée.
J'ai la chance d'être bien accompagnée par une EXCELLENTE Naturopathe pour ça :-)


par Virginie J , il y a 1 mois

Merci Virginie pour votre commentaire et ce beau partage .. continuez sur le beau chemin qui vous mène à la rencontre de vous même ... le plus gratifiant des chemins .

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Merci. Cet article est très intéressant et il pose les bonnes questions. On oublie trop souvent de s'écouter (oser dire non) et d'écouter l'autre (vouloir trouver une solution à sa place) alors que l'écoute et être là suffit. Je vais identifier mes pyro-déclencheurs émotionnels . Encore merci.

par Patricia T. , il y a 1 mois

Face à ce tableau peint d'un fond concret et parfait, j'identifie mes insuffisances. Merci pour cette bonne analyse et parfaite illustration.

par M.Bruno , il y a 1 mois

Merci énormément

par Siham . , il y a 1 mois

Merci infiniment pour ce partage sur et autour des émotions et de l'intelligence émotionnelle. L'article est clair, vise l'essentiel et donne envie de continuer le chemin pour encore mieux les connaître et comprendre. Les émotions sont nos alliées.

par Catherine , il y a 1 mois

Merci a vous Catherine pour le commentaire .

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Quoi de plus beau que l ouverture de certaines portes de notre vie pourtant bien verouillees grâce aux questionnements sur soi même.
Chaque jour est une nouvelle découverte.
Merci Claudia
Hormis Goleman avez vous d autre lecture à me conseiller.?

par Patricia , il y a 1 mois

Merci Patricia
Quelques lectures :
Paul Ekman -La voie des émotions. Une passionante méditation sur le chemin conduisant au bonheur
Intelligence émotionnelle 2.0 de Travis Bradberry et Jean Greaves
Une boussole pour choisir son chemin de Elsa Punset

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Merci pour l'article. Peut-êter compléter l'article avec une référence à l'influence prépondérante de ce paramètre dans les ateliers d'intelligence collective (cf les études de Thomas Malone sur l'intelligence collective d'un groupe), et pourquoi pas donner aussi des références de tests comme par exemple le RMET (Reading the Mind in the Eyes Test) pour évaluer son QE.

par Didier , il y a 1 mois

Bonjour Didier merci pour votre commentaire .Merci aussi pour le références j'ai ajouterais aussi Paul Ekman " An argument for the Basic Emotions" . En relation au test RMET il évalue surtout la capacité d'inférer l'état d'esprit d'une personne à partir de son regard.La capacité d'inférer des pensées, des intentions et des sentiments chez les autres est une composante de l'empathie qui a été appelée « mentalisation » ou capacité de « théorie de l'esprit ». Tout des pistes à explorer pour mieux connaitre son QE .
Merci infiniment de votre partage .

par Claudia Eusebio , il y a 1 mois

Merci Claudia , pour ce partage.
Impatient de lire d'autres articles .

par Michel . , il y a 4 semaines

merci Michel

par Claudia Eusebio , il y a 5 jours

article de qualité, l'intelligence émotionnelle devrait être enseigné aux personnes qui n'arrivent pas à gérer leurs émotions.

par Nico . , il y a 1 semaine

Merci Nico , l'intelligence émotionnelle devrait être enseigne a tous , déjà a l'école .

par Claudia Eusebio , il y a 5 jours

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Posez-moi vos questions !

replay-conference-les-secrets-de-la-lecture-rapide