Posez-moi vos questions !

sketchnoting-la-prise-de-notes-visuelles

Comment les couleurs influencent votre comportement

Cet article a été dicté par Claudia Eusebio, et retranscrit par Kévin, notre rédacteur web.
Claudia est issue du domaine des sciences cognitives et experte en créativité. Elle a associé ses différents talents pendant plus de 20 ans pour créer la neurocréativité.

Elle allie à la fois le savoir apporté par les différents domaines des neurosciences et avec les expériences, le travail de terrain développé à travers ses accompagnements de groupes et d'entrepreneurs.

Je suis très heureux de pouvoir vous présenter un aperçu de son travail à travers cet article ;-)
Bonne lecture...

Avez-vous vraiment idée de l’impact des couleurs sur votre cerveau ?

Comment les couleurs influencent votre cerveau
Comment les couleurs influencent votre cerveau
Cyril Maitre
Impossible de passer à côté, depuis que vous avez commencé à exister elles sont partout. Evidemment  à ce moment-là vous n’aviez pas encore de nom à leur donner. Aussi étonnant que cela puisse paraître vous avez la faculté de les voir même en fermant les yeux ! Habillant vos pensées de leurs nuances.
Elles sont les composantes essentielles de vos paysages les plus extraordinaires comme de vos scènes de vie les plus quotidiennes. Elles font littéralement partie du décor.
Il semble que vous pourriez presque les toucher tellement elles vous sont familières. Certaines vous surprendront toujours tandis que d’autres sont déjà de vieilles amies. Elles sont capables de véhiculer des émotions en vous. Joie, tristesse, peur, apaisement, colère, bonheur….
Vous les associez aussi à des sensations de chaleur ou de froid. Toute au long de votre vie elles sont des repères, des indicateurs. Elles ont le pouvoir de focaliser (et aussi détourner !) votre attention. Vous l’avez compris… nous sommes en train de parler des couleurs.

Les recherches récentes en neurosciences ont mis en lumière que des zones particulières du cerveau s’activaient à la vue de chaque couleur, induisant des effets sur notre comportement en tant qu’être humain.  Et, de façon logique, sur notre attitude de consommateur
Dans cette article je veux partager avec vous les liens qui existent entre les couleurs et la nature des zones cérébrales qui s’activent à leur vue. Je vais également vous exposer les comportements générés par l’activation de ces zones et la façon dont cela peut modeler les choix de consommation. J’espère qu’après cette lecture vous prendrez plaisir à sélectionner les couleurs de votre vie en toute conscience.
La plus belle couleur au monde est celle qui vous va bien.
Coco Chanel

L'impact surprenant des couleurs sur votre cerveau

Influence du orange sur votre cerveau
Influence du orange sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le orange

Commençons par l’orange. Il active une partie de votre cerveau lié à votre système de récompense. Là, il s’agit de la réponse immédiate à travers le plaisir, la satisfaction. Le lien est fait avec le besoin de répétition de l’expérience qui vous a procuré cette sensation de plaisir. L’effet sur votre comportement c’est le changement, l’expansion et le dynamisme.
Influence du rose sur votre cerveau
Influence du rose sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le rose

Passons au rose. 
Cette couleur active une région du cerveau nommé ATV (aire tegmentale ventrale). Ici c’est la sensation de récompense qui est contrôlée. 
Comme lorsque vous ressentez la satiété après avoir eu très faim par exemple. Elle est liée à la faim, la soif et le sexe. Un ton rose clair donnera cette idée d’innocence, de naïveté. Le rose traditionnelle pointe vers la féminité et la déchirure avec les préjugés. Le « Pink », rose flashy, donne le désir de vous mettre en action de façon individuelle, d’aller de l’avant, de vous mettre en mouvement.
Influence du jaune sur votre cerveau
Influence du jaune sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le jaune

Voyons un peu le jaune à présent. 
Là encore, le cerveau activera une zone en lien avec le système de récompense. Cette couleur laisse passer un message de transparence. Par exemple dans les négociations, ou quand votre objectif est de tirer un bénéfice dans une situation donnée. Combiné avec d’autres couleurs, le jaune porte un message de crédibilité.
Influence du gris sur votre cerveau
Influence du gris sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le gris

Le gris active la région du Putamen, le cortex insulaire. Il régule la distribution de dopamine qui est un neurotransmetteur lié à la sensation de plaisir. Il joue de plus un rôle dans la coordination des émotions. Le gris renvoie à la neutralité. Il peut aussi s’associé à l’indécision et au manque d’énergie.
Influence du vert sur votre cerveau
Influence du vert sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le vert

Le vert, lui, anime le cortex préfrontal. Cette zone est liée à la décision, aux pensées abstraites, créative. Elle rentre également en jeu en ce qui concerne les réponses affectives ainsi que votre capacité à faire des connexions émotionnelles et d’émettre du jugement social. Au niveau du comportement cette couleur vous relie à la nature. Elle vous transmet fraicheur, harmonie et équilibre. Elle renforce l’idée de cohérence et de pondération.
Influence du brun sur votre cerveau
Influence du brun sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le brun

Le brun active le système limbique. C’est une structure interne du cerveau qui répond à vos émotions. Il s’agit d’une couleur lourde. Elle suggère un côté conservateur, qui ne souhaite pas changer. C’est une couleur rassurante pour ceux qui ne veulent pas de changement.
Influence du blanc sur votre cerveau
Influence du blanc sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le blanc

Le blanc agit sur le cortex cérébral gauche, en lien avec la pensée logique et les compétences de communication. Son influence est de suggérer une impression de luminosité, de fraicheur, de calme et de tranquillité. Combiné avec d’autres couleurs, il harmonise, et il est réputé pour se marier efficacement avec toutes les autres couleurs.
Influence du violet sur votre cerveau
Influence du violet sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le violet

Le violet stimule le pôle frontal qui est lié aux actions et à leur planification, au mouvement, et aux pensées abstraites. Son effet comportemental est de vous ramener vers le mystère. Mais aussi vers le calme, le bon sens et par extension à la capacité de prendre les bonnes décisions. 
Influence du rouge sur votre cerveau
Influence du rouge sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le rouge

Le rouge anime l’amygdale et le noyau accumbens, un ensemble en lien direct avec la sensation de plaisir. L’effet du rouge est de porter l’émotion, le dynamisme. Il est aussi là question de la sexualité, de la virilité et de la masculinité. Dans vos habitudes de consommation cela peut stimuler votre envie d’acheter un aliment. Mais paradoxalement c’est aussi une couleur d’alerte vous invitant à éviter certains objets ou certains plaisirs.
Influence du noir sur votre cerveau
Influence du noir sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le noir

Le noir active l’amygdale, qui régule le comportement sexuel, l’agressivité, les peurs et les mémoires émotionnelles. Son effet est de vous porter vers le mystère, la curiosité. Il est aussi question avec cette couleur de la supériorité, de la noblesse.
Influence du bleu sur votre cerveau
Influence du bleu sur votre cerveau
Cyril Maitre

Le bleu

Le bleu a une action sur le cortex préfrontal. Le bleu foncé a un lien direct avec le pouvoir. Lorsqu’il est plus clair il rappelle les notions d’hygiène et de fraicheur. Cette couleur est celle de la productivité et du succès.

À vous de jouer avec les couleurs

Maintenant vous en savez un peu plus sur la façon dont les couleurs jouent avec votre cerveau et vos comportements. Vous comprenez aussi mieux les messages que vous pouvez passer à ceux qui vous voient. Alors il est temps de mettre dans votre vie les couleurs qui vous correspondent, en pleine conscience.
Sans oublier le plus important : Faites-le en vous amusant !
Cet article a été dicté par Claudia Eusebio, et retranscrit par Kévin, notre rédacteur web.
Claudia est issue du domaine des sciences cognitives et experte en créativité. Elle a associé ses différents talents pendant plus de 20 ans pour créer la neurocréativité.

Elle allie à la fois le savoir apporté par les différents domaines des neurosciences et avec les expériences, le travail de terrain développé à travers ses accompagnements de groupes et d'entrepreneurs.

Je suis très heureux de pouvoir vous présenter un aperçu de son travail à travers cet article ;-)
Bonne lecture...

Vos réactions (4)

Article enrichissant, ça me donne des idées pour optimiser mes techniques de memorisation

par Nico , il y a 4 mois

Merci . À utiliser et abuser des couleurs et ses effets pour optimiser les techniques de mémorisation . Au plaisir de avoir vos retours .

par Claudia Eusebio , il y a 3 mois

Très intéressante!!! J’ai bien aimé !!

par Lara Paz , il y a 4 mois

Merci Lara

par Claudia Eusebio , il y a 3 mois

quelle est la part de retroactivité?! c est parce qu on est dynamique qu on choisit de porter du rouge, parce qu on est pondéré et organisé qu on s'habille en bleu?....
comment verifier tout cela?
comment controler les groupes pour statuer sur les influences? groupe témoin?...

par cd , il y a 2 mois

Ces éléments sont certainement à pondérer avec les éléments de perception culturels (selon le pays et sa culture), personnels (expériences personnelles et émotionnelles) et bien sûr avec les enjeux (ou les objectifs) du choix d´une couleur pour tel ou tel support.
Chaque support et secteur d’activité ayant leur propre histoire et leurs propres codes.
Avec en plus les influences chroniques des tendances présentées par les créatifs, ces questions ne peuvent (heureusement) pas avoir de réponses strictes et définitives.
Ce qui compte avant tout, ceux sont les idées, les concepts, les contenus auxquels on associe ces couleurs.
C’est en fonction de ces éléments que l’on peut considérer les résultats d’une telle étude, en considération des éléments listés ci-dessus, il me semble.
Les dimensions des couleurs sont complexes et répondent à des codes et catégories dont il faut parfois s’émanciper et avec lesquels on peut jouer avec subtilité pour rester créatif.

par Virginie , il y a 2 mois

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Posez-moi vos questions !

sketchnoting-la-prise-de-notes-visuelles