mind-maps-93-et-94-3eme-loi-du-cerveau-le-sommeil

mind-map-95-4eme-loi-du-cerveau-le-stress

Lecture Rapide: Une Nouvelle Habitude Pour Supprimer Les Régressions Pendant La Lecture

Dans cet article, vous allez découvrir pourquoi comprendre comment vos yeux fonctionnent est capital pour lire vite et mieux retenir ce que vous lisez. Mais avant de rentrer dans le cœur du sujet, je voudrais vous poser quelques questions. Avez-vous l’impression que vous traînez pendant que vous lisez, que vous pourriez aller plus vite ? Avez-vous déjà fini une page d’un livre en prenant conscience que vous étiez en train de penser à autre chose pendant que vous lisiez ? J’ai vécu ce genre d’expériences pendant de nombreuses années, notamment pendant mes études. Et avec du recul je me rends compte que cela m’a fait perdre beaucoup de temps et d’énergie. J’ai même longtemps pensé que c’était une fatalité et que j’étais un lecteur lent et pas très efficace. En fait ce genre de sensations (lecture lente et manque de concentration) est tout à fait normal. Enfin, c’est normal si vous appliquez seulement les techniques de lecture que l’on vous a apprises en CP. Vous rendez-vous compte que la plupart des gens apprennent à lire vers 6 ou 7 ans et que passé cet âge, ils ne font quasiment pas évoluer leur technique de lecture !
A mon sens cela est dû à une méconnaissance fondamentale du fonctionnement de vos yeux et de votre cerveau. Notez au passage que vos yeux ne constituent pas un organe à part entière mais plutôt une sorte d’extension de votre cerveau.  

Déplacement de l’œil pendant la lecture.  

Emile Javal a découvert que l'oeil lit par une succession de fixations.
Emile Javal a découvert que l'oeil lit par une succession de fixations.
Emile Javal a découvert que contrairement à ce que l’on pensait, l’œil ne se déplace pas de façon linéaire pendant la lecture. Il se déplace en faisant une succession de saccades. Les arrêts entre ces saccades sont appelés fixations. Dans son ouvrage « La physiologie de la lecture et de l’écriture » il écrit qu’à chaque fixation, l’œil ne peut percevoir qu’une dizaine de lettres à la fois.  
Déplacement du regard pendant la lecture.
Déplacement du regard pendant la lecture.
Pour observer ce phénomène, vous pouvez faire une petite expérience. Demandez à quelqu’un de se tenir devant vous et demandez lui de suivre un cercle imaginaire du regard devant lui sans bouger la tête. Regardez attentivement le mouvement de ces yeux. Ils ne décrivent pas un cercle mais une suite de mouvements rapides qui forment une espèce de polygone informe. De plus, pendant la lecture, l’œil ne fait pas de saccades à un rythme régulier de gauche à droite le long des lignes. L’œil d’un lecteur fait de nombreux aller-retours sur les mots. C’est ce que l’on appelle les régressions. Ces régressions se produisent parfois de façon inconsciente.
Les régressions pendant la lecture.
Les régressions pendant la lecture.
D’après Daniel Gagnon, orthopédagogue québequois, 95% de ces régressions sont dues à un manque de confiance dans notre capacité à comprendre ce que l’on est en train de lire. C’est ce qu’il appelle les régressions par insécurité. Les 5 autres pour-cents concernent les retours en arrière que l’on effectue lorsque l’on n’a pas compris une information que l’on vient de lire. Dans ce cas, la régression est justifiée, mais attention quand même à ce que cela reste très exceptionnel.

La solution pour lire plus vite.  

Il existe une solution toute simple pour augmenter votre vitesse de lecture sans effort et sans entrainement particulier. Cette solution va s’appuyer sur la caractéristique du mouvement de l’œil que l’on vient de voir : la fixation par saccades. Il ne s’agit pas d’une technique à proprement parler mais d’une nouvelle habitude à prendre. Il s’agit tout simplement d'utiliser un guide visuel pendant que vous lisez. Qu’est-ce que j’appelle un guide visuel ? C’est un objet qui va vous servir à parcourir les lignes du texte à lire. Il va agir comme un aimant pour votre regard. Votre œil va alors chercher à suivre cet objet de façon continue. Grâce à votre guide visuel, vous pourrez supprimer très facilement les retours en arrière.
Pour vous en convaincre, je vous propose de faire une autre expérience. Demandez de nouveau à une personne de se tenir devant vous. Demandez-lui, cette fois, de suivre du regard sans bouger la tête, un cercle que vous tracez devant elle avec un doigt. Observez le mouvement de ses yeux. Il est devenu circulaire et régulier. Donc à partir de maintenant, Lisez systématiquement avec un guide visuel. Il vous suffit juste de le glisser sous la ligne que vous êtes en train de lire.

Quel guide visuel utiliser.  

C’est une question que l’on me pose souvent lorsque j’aborde ce sujet. Le plus simple, le plus économique et le plus accessible est tout simplement votre main ou votre doigt. Je sais, c’est exactement l’opposé de ce que l’on vous a demandé à l’école. Mais lire avec un doigt est tout simplement plus efficace. Faites-en l’expérience pour vous en convaincre. Vous pouvez aussi utiliser un crayon. Personnellement, c’est la solution que j’utilise le plus souvent. J’aime bien lire avec un crayon de bois ou un stylo effaçable type frixion. Je les utilise à la fois comme guide visuel pour la lecture mais aussi comme outils de soulignage ou de commentaires du texte.
Voilà, vous savez tout sur le mouvement de l’œil par saccades et sur l’utilisation du guide visuel. Il ne vous reste plus qu’à expérimenter cette solution au quotidien
Avatar de Cyril Publié le mardi 10 mars 2015 à 05h00 par Cyril
dans la catégorie Le blog !

mind-maps-93-et-94-3eme-loi-du-cerveau-le-sommeil

mind-map-95-4eme-loi-du-cerveau-le-stress