comment-devenir-plus-intelligent-cet-ete

2-techniques-simples-de-relaxation-pour-accorder-des-vacances-a-votre-cerveau

La Méthode En 6 Étapes Pour Prendre Des Notes Efficacement Avec Les Mind Maps.

Ce post fait partie d’une série d’articles consacrés au mind mapping. Si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez lire les articles précédents là: 
Aujourd’hui, nous allons découvrir ensemble comment prendre des notes à l’aide d’un mind map.  

Mise à jour

Vous pouvez aussi appliquer tous les conseils et astuces ci-dessous avec le sketchnoting également ;-)

L’Approche Classique De La Prise De Notes.  

Depuis des années, vos prises de notes ressemblent sans doute à cela :
Prise de notes linéaires classiques
Prise de notes linéaires classiques
Les idées sont notées les unes après les autres. Dans l’ordre d’apparition dans le livre, ou sous la dictée d’un enseignant ou d’un formateur… 
On adopte même le plan donné par l’auteur. Le processus est le suivant : d’abord on note, ensuite on comprend. Bon, comme vous pouvez le constater ce n’est pas un modèle de lisibilité ! 
 Si vous êtes un peu plus créatif, vous ajoutez un peu de couleur. 
Personnellement, avant de connaitre le mind mapping, j’utilisais un code couleur pour les titres :
  • Titre de niveau 1 : rouge
  • Titre de niveau2 : vert
  • Titre de niveau 3 : noir
  • Titre de niveau 4 : bleu souligné.
J’ai hérité cette méthode d’une enseignante de primaire. Elle déchirait chaque page de cahier si l’élève n’avait pas appliqué scrupuleusement ces règles … La terreur des élèves ;) . Je dois bien reconnaitre que cela a été utile car j’utilisais encore ce code couleur dernièrement. 
 Mais selon mon expérience, cette façon de faire présente de gros problèmes : Si le rythme est rapide, on note en « mode automatique » et on ne comprend pas forcement ce que l’on écrit. On ne garde pas en tête le plan d’ensemble. 
Donc c’est beaucoup plus dur de créer des ponts entre les informations. Cela ne favorise pas la mémorisation. On a souvent oublié le début de la leçon lorsqu’on arrive à la fin ! Alors cassons ces règles établies de prises de notes pour explorer de nouveaux horizons.

L’Approche Globale Grâce Aux Mind Maps.  

Je ne reviendrai pas sur les thèmes que j’ai présentés dans les articles précédents, à savoir ce qu’est un mind map et comment vous le construire. 
 Le défi consiste à inverser le processus que l’on a vu précédemment. Vous devrez donc d’abord comprendre et ensuite noter
Ça parait logique. Et pourtant ce n’est pas ce que l’on fait en général. Vous devrez comprendre et analyser rapidement les informations que l’on vous présente et en dégager des idées-forces sous la forme de mots clés. Vous noterez alors ces derniers sur votre carte mentale en appliquant une arborescence logique. 
 C’est un peu déconcertant au début je l’avoue. Vous devrez passer d’un statut passif à un statut beaucoup plus pro-actif. Il ne s’agit plus d’écrire passivement sous la dictée. Au contraire, vous serez plus créatif et rentrerez en relation avec les nouvelles informations. Vous pourrez alors ajouter des commentaires personnels, devenir critique et surtout vous serez en mesure de synthétiser l’ensemble des informations rapidement grâce à votre mind map. Voyons la mise en œuvre.

La Méthode En 6 Étapes.  

Je me suis inspiré du livre Organisez Vos Idées Avec Le Mind Mapping pour écrire ce qui suit. Vous pouvez vous y reporter pour plus de détails.
La prise de notes visuelles en 6 en étapes
La prise de notes visuelles en 6 en étapes
Cyril Maitre

Étape 1 La Préparation.  

Assurez-vous d’être bien installé et d’avoir votre matériel à portée de main : crayons, stylos, feutres, crayons de couleur… Si vous utilisez un appareil numérique comme un ipad, vérifiez que votre batterie est suffisamment chargée. Ça parait bête comme rappel mais ça m’est déjà arrivé ;). Ensuite préparez-vous mentalement à recevoir les nouvelles informations. Posez-vous ces deux questions :
  1. Qu’est-ce que je connais déjà sur ce sujet ?
  2. Qu’est-ce que j’aimerais apprendre ?
Consacrez 2 ou 3 minutes pour trouver des réponses et reportez ces dernières sur votre carte mentale. Même si je préfère ces 2 questions, vous pouvez aussi utiliser la méthode journalistique du CQQCOQP. Répondez rapidement aux questions suivantes pour votre sujet :
  • Combien ?
  • Qui ?
  • Quoi ?
  • Comment ?
  • Où ?
  • Quand ?
  • Pourquoi ?

Étape 2 La Prise De Notes.  

C’est parti. Vous voilà au cœur du sujet. Pour votre première prise de notes sur une carte mentale, ne vous prenez pas la tête et restez naturel. Ne cherchez pas la perfection. Pour plagier une célèbre marque de basket : just do it ! Votre mind map de prise de note sera un brouillon. Considérez-le comme tel. Personnellement je préfère utiliser un crayon de bois pour la prise de notes. Cela me permet d’effacer rapidement en cas d’erreur. N’hésitez pas à reporter des graphiques ou des tableaux sur votre mind map. Si vous utilisez un cahier, vous pouvez dessiner votre carte mentale sur une page, et garder celle d’à côté pour noter vos tableaux et graphiques. Cela permet d’alléger la carte.

Etape 3 Relecture.  

Dès la fin de la prise de notes, relisez immédiatement votre carte. C’est la 1ère réactivation que vous avez pu découvrir dans les techniques de mémorisation. Profitez-en pour la compléter si besoin.  

Etape 4 Incubation.  

À présent laissez incuber les nouvelles informations. Au bout d’une heure ou deux, votre cerveau aura digéré le contenu que vous venez de lui apporter. Relisez rapidement votre mind map pour la 2ème réactivation.  

Etape 5 Réorganisation.  

Le soir ou le lendemain, prenez un moment pour revoir votre mind map. Rajoutez de la couleur, des flèches pour mettre en lumière des liens entre plusieurs éléments, dessinez des petits schémas ou des symboles. Observez l’état général de votre carte. Est-elle lisible et claire ? Est-elle équilibrée ou y a-t-il une branche hypertrophiée ? Notez les axes d’amélioration.

Etape 6 Mise au propre.  

Après la réorganisation de l’étape 5, il est temps de mettre au propre votre carte mentale. Reportez-vous à l’article sur comment dessiner votre premier mind map pour le mode opératoire. Prenez votre carte et pensez à ajouter des dessins, de la couleur pour favoriser un travail harmonieux de vos hémisphères cérébraux. C’est cette carte finale qui vous servira à l’avenir pour réactiver vos connaissances.

Petite Astuce Pour Finir.  

Avant de mettre en pratique la prise de notes avec le mind mapping dans une situation réelle (cours, réunion…) je vous invite à vous entrainer une fois ou deux au calme chez vous. Commencez par prendre des notes d’un support écrit : livre, article de magazine ou de journal. Puis essayez avec la vidéo d’une conférence ou d’un reportage.

Vos réactions (15)

Écrire un commentaire

Merci Cyril pour cet article très bien structuré et imagé.

par Hanane . , il y a 2 ans

C'est déjà plus clair !

par Hanane . , il y a 2 ans

Merci Cyril, c'est une excellente technique

par Hanane . , il y a 2 ans

Merci Cyril, c'est une excellente technique

par Hanane . , il y a 2 ans

Merci Cyril, c'est une excellente technique

par Hanane . , il y a 2 ans

Merci Cyril, c'est une execelente technique

par Aziza . , il y a 2 ans

par Visiteur , il y a 2 ans

Intéressant. Un grand merci pour cet article.

par Visiteur , il y a 2 ans

Très bien. Merci Cyril

par Visiteur , il y a 2 ans

le probléme pour moi c'est que j'oublie

par mouloud , il y a 2 ans

Merci beaucoup M. Cyril.

par Abdeslam Rafik , il y a 2 ans

L'importance des mots clés surtout si on s'entraine avec un texte.

par Pierre , il y a 2 ans

Merci bien.

par vino , il y a 10 mois

Merci beaucoup pour ta présentation. J’utilise souvent cette prise de notes mais le seul problème que je rencontre et que je n’ai pas solutionné c’est la place: comment faire si ma page est pleine et je n’ai plus de place? Dois-Je recommencer au dos de la feuille?
Merci d’avance 🙏🏼

par Brahms , il y a 8 mois

Bonjour Brahms, Merci de votre commentaire. Rassurez-vous, nous sommes tous confrontés à ce sentiment en début de pratique. La réalité c'est qu'au fond nous appréhendons de manquer ou d'oublier une information lors de la prise de notes. Mais rappelez-vous, une prise de notes, pour être efficace, doit être synthétique, pour que, lorsque vous fassiez la/les réactivation(s), cela soit plus agréable. Notre cerveau est très bien conçu pour se rappeler du contenu qui nous intéresse à partir de mots-clés que nous aurons choisi et qui sont donc parlants pour nous. Avez-vous besoin des : adjectifs qualificatifs, des pronoms, des "à", "et", ou"... Retirez le maximum pour conserver les idées essentielles. Cependant, rassurez-vous, cela vient avec la pratique, comme dans tout domaine, plus vous pratiquerez plus vous prendrez confiance en vous, à votre capacité à mémoriser et en l'outil. Bien sûr, au départ, vous pouvez poursuivre votre Mind Mapp sur une autre feuille ou le recommencer si vous considérer que le premier était un "brouillon" (mais pas au dos de la feuille, sur une autre feuille). Faîtes confiance à votre cerveau et à vos capacités et au fur et à mesure perfectionnez votre prise de notes. Rendez-la de plus en lus synthétique, Lâchez prise mais à votre rythme. Nous espérons avoir répondu à votre questionnement et restons à votre disposition si besoin, Laëtitia - Responsable du Secrétariat et du Service Client.

par Laëtitia . , il y a 8 mois

Merci pour votre retour pertinent. Vous avez raison. Je retiens qu’il faut faire confiance à son cerveau et qu’il faut apprendre à noter uniquement les mots clés qui permettront de réactiver la mémoire.
Je pense que ma prise de note ne tient pas compte de la mémorisation ce qui suppose une écoute active or j’ai pris l’habitude de noter en pensant que j’aurai juste à relire sans faire appel à ma mémoire. C’est réellement une habitude à prendre même si l’articulation est difficile mais je suis convaincu que c’est par l’entraînement, la pratique qu’on s’améliore.
Merci 🙏🏼 à vous
Brahms

par Brahms , il y a 7 mois

Merci de votre retour, rien n'est "difficile" à apprendre. Au départ c'est vraiment une organisation à mettre en place, pour habituer le cerveau à de nouvelles méthodes d'apprentissages, plus vous pratiquez la réactivation, plus elle sera facile. Finalement c'est comme tout ce que l'on apprend en cours ou à l'école ou lors de quelconque formation... si l'on ne pratique pas ses apprentissages, on ne va pas les garder longtemps en mémoire. Une partie du secret de la réussie de la mémorisation réside dans la pratique de la réactivation avec l'aide d'outils ingénieux parfois :) Je suis sûre que vous en êtes capable et nous restons à votre disposition si vous avez besoin de conseils bien sûr ! Très belle journée, Laëtitia - Responsable du Secrétariat et du Service Client

par Laëtitia . , il y a 7 mois
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

comment-devenir-plus-intelligent-cet-ete

2-techniques-simples-de-relaxation-pour-accorder-des-vacances-a-votre-cerveau